Rechercher
  • ansoleclaire

Allergies saisonnières: prévenir, soigner et soulager les crises grâce à la naturopathie

Malgré les températures encore glaciales🥶, le printemps sera bientôt là 🌼

Et pour nombre d'entre vous, il signifie bien souvent le retour de ce syndrome allergique bien connu avec son lot d'éternuements, de rhinites 🤧 ou de conjonctivites...





Causes du syndrome allergique


Le système immunitaire est chargé de défendre notre organisme contre les pathogènes extérieurs que sont les bactéries, virus ou parasites. Une fois l'hôte indésirable reconnu, il produit des anticorps (ou immunoglobulines), chargés de neutraliser cet élément étranger.


Or, dans le cas de l'allergie, le système immunitaire dysfonctionne et déclenche une réaction excessive face à un élément de notre environnement pourtant inoffensif (aliment, pollen, poussière, poil d'animal...).


Les allergies sont donc dues à un dysfonctionnement du système immunitaire, lié à une prédisposition génétique. D'autres facteurs augmentent également le risque, comme le tabagisme de la mère au cours de la grossesse, l'environnement et ses polluants ou encore certaines infections virales.


Or, il se trouve que près de 80% des cellules immunitaires sont situées dans notre intestin. Ainsi, bien souvent, les pathologies allergiques entrainent de l'inflammation, et différentes études ont montré une dysbiose au niveau du microbiote (perte de richesse et de diversité des bactéries présentes dans le côlon), ainsi qu'une hyperperméabilité intestinale (muqueuse altérée qui ne joue plus son rôle de barrière).


Symptômes


Ils peuvent être divers: éternuements, toux irritative, larmoiements, Ces symptômes sont caractéristiques des rhinites et conjonctivites allergiques. Malheureusement, lorsque ces allergies deviennent chroniques, il y a parfois surinfection bactérienne et plus que tout, la fatigue s'installe.


La gêne respiratoire peut également s'étendre au niveau bronchique et provoquer une crise d'asthme allergique, qui est une urgence médicale.

Au niveau cutané, on peut observer de l'urticaire; et bien souvent les personnes allergiques ont une peau atopique et sujette à l'eczéma.

Enfin, la réaction la plus importante, et nécessitant une prise en charge médicale urgente, est l’œdème de Quincke.


Accompagnement naturopathique

En naturopathie, l'accompagnement de ce type de troubles sera global puisqu'on agira à la fois sur l'alimentation et sur la sphère digestive (le fameux microbiote), tout en proposant des thérapeutiques naturelles en prévention ou en traitement symptomatique (aromathérapie, gemmothérapie et micronutrition).


Néanmoins, si vous voulez profiter du grand air 🌿 sans ses désagréments, ce travail sur le terrain doit se faire en amont. L'idéal étant de commencer l'accompagnement 1 à 2 mois avant la période de pollinisation.





- En aromathérapie: il existe de nombreuses huiles essentielles antiallergiques, antiinflammatoires et calmantes, qui permettent de voir le terrain allergique régresser au fil des années: Estragon, Camomille romaine, Camomille allemande, Tanaisie annuelle, Katafray par exemple. On pourra y associer des huiles essentielles décongestionnantes de l'arbre respiratoire pour soulager les symptômes de la rhinite: eucalyptus globuleux ou radié, pin sylvestre, menthe poivrée...


- L'utilisation des hydrolats s'avère plus doux et présente moins de contre-indications (basilic à linalol, camomille allemande). On peut aussi les utiliser pour les conjonctivites (bleuet, camomilles allemandes et romaines).


- En gemmothérapie, le bourgeon de cassis, par son effet cortisol-like, est un parfait allié des crises d'allergie.


- En oligothérapie, le manganèse et le soufre sont de bons antiallergiques, sous forme de cures, en prévention.


-Enfin, en micronutrition, la prise de probiotiques et d'oméga-3 permet de réduire l'inflammation.


Néanmoins, ces conseils sont des pistes possibles et sont à adapter au cas par cas, selon votre profil.


N'hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements, ou pour effectuer un bilan complet en vue de conseils préventifs aux allergies saisonnières.


19 vues0 commentaire